Centre de recherche « Pratiques médiévales de l’écrit »

Le centre de recherche « Pratiques médiévales de l’écrit » de l'Université de Namur réunit une vingtaine de chercheurs qui consacrent leurs travaux aux multiples facettes de l’activité d’écriture à travers l’Europe « latine » durant un long Moyen Âge qui s’étend de la fin de l’Empire romain à la première Renaissance.

Créé en 2009 à l’initiative des historiens médiévistes et des philologues romanistes de l’Université de Namur, le centre de recherche « Pratiques médiévales de l’écrit (PraME) » est devenu en 2017 un pôle de l'Institut de recherche « Patrimoines, Transmissions, Héritages » (PaTHs) de la même université. Il réunit actuellement une vingtaine de chercheurs. Qu’écrit-on Moyen Âge ? Comment l’écrit-on ? Sur quoi ? En quoi ? Pourquoi ? Pour qui ? Des documents d’archives aux œuvres de fiction en passant par les catalogues de bibliothèque ou les inscriptions sur des artefacts, toute trace écrite, même la plus connue ou la plus anodine, mérite d’être revisitée à la lumière du questionnement élaboré par un courant de recherche maintenant bien établi sur la « littératie » (literacy, Schriftlichkeit) médiévale.

Le centre PraME s’est fixé pour objectif principal de promouvoir les collaborations à tous les niveaux dans ce secteur de la médiévistique en plein essor, grâce à des initiatives de coordination et de décloisonnement de la recherche qui passent notamment par l’organisation – ou la co-organisation – de séminaires, de colloques et d’ateliers de recherche interdisciplinaires. Vous découvrirez ses activités au fil des pages du site.

Bonne lecture !